Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Parution du Portrait d’une rivière Sauvage : la Haute-Dronne

Parution du Portrait d’une rivière Sauvage : la Haute-Dronne

« Car elle commence obscurément… »

Onésime Reclus, La France à vol d’oiseau, 1908.

Le Parc naturel régional Périgord-Limousin travaille depuis longtemps sur la Haute-Dronne, autour de problématiques de continuité écologique et de préservation de la moule perlière. En parallèle à ce travail, nous avons voulu décaler le regard et dresser un portrait complexe de cette rivière, ce qui donne lieu à la naissance d’un livre qui aborde en creux la naissance de tous les cours d’eau.

La Haute-Dronne pourrait se confondre avec bien  d’autres rivières. Née en Haute-Vienne sur un socle granitique, elle roule ses galets en Dordogne, Charente et Gironde jusqu’à l’estuaire de la Gironde, via l’Isle à Coutras.

De plus près, sa route offre de nombreuses particularités : une géomorphologie, des paysages, un patrimoine bâti, une biodiversité et une organisation sociale qui lui sont propres. Depuis peu, la qualité écologique de sa partie amont a été récompensée par le label « Sites Rivières Sauvages », distinction réservée à une poignée de cours d’eau français. À l’inverse de sa partie aval, plus célèbre, qui baigne langoureusement Brantôme, Bourdeilles, Ribérac ou Aubeterre, la Haute-Dronne (sur une cinquante de kilomètres) porte des traits obscurs, tout encombrée de blocs rocheux bousculant son cours et cachant une biodiversité insoupçonnée. En un mot, une rivière sauvage. C’est grâce à la diversité des missions du Parc naturel régional Périgord-Limousin que la mise en lumière de la Haute-Dronne a été possible dans ce livre. Notre approche de la rivière se veut kaléidoscope. Au fil des pages, l’amateur d’arbres comme celui de gastronomie, le pêcheur et l’historien, le randonneur, l’éleveur, le promeneur d’un jour ou les habitants de toujours piocheront, à leur guise, dans la mosaïque de thèmes proposés. Territoire de langue d’oc, il paraissait impossible d’écrire l’histoire de la rivière sans convoquer ceux qui l’habitent au quotidien ; leur tradition orale donne à une réalité parfois monochrome des couleurs bienvenues… La Dronne a beau traverser deux départements, sinuer ou séparer les communes, l’obstacle qu’elle impose a priori se révèle un passage, un trait d’union dont nos thématiques se nourrissent. Le pays de la Haute-Dronne, à la réputation ombreuse et moussue, aussi froid et humide que sauvage et préservé, mérite d’être (re)découvert. Tentant de retracer son cours historique, naturel et humain, cet ouvrage donne, par ces trois approches mêlées, les clés de lecture d’une rivière sauvage, trait d’union entre Limousin et Périgord.

Ce livre, réalisé en partenariat avec les éditions Sud-Ouest, aborde l’histoire de la Haute-Dronne, ses lieux emblématiques, ses activités présentes et passées, ses richesses naturelles et ses légendes. Il montre les enjeux écologiques actuels, il donne la parole à ses habitants et nous offre de magnifiques photographies, des dessins et des documents anciens qui révèlent le patrimoine et les paysages de la Haute-Dronne.

Au fil des pages, le promeneur d’un jour ou l’habitant de toujours, le pêcheur et l’historien, l’amateur d’arbres comme de gastronomie, le randonneur et l’éleveur piocheront dans la mosaïque de thèmes proposés.

Plongez au cœur du Parc naturel régional Périgord-Limousin, dans les bouillons de la Dronne sauvage, torren­tielle et discrète, qui rafraîchit chaque page de son parcours aux multiples reflets...

Parution le 15 novembre 2019 – Vente en librairie et points de diffusion Sud-Ouest - 20€

Partager :