Vous êtes dans : Accueil > Le Parc > Les actions > Agriculture durable > Le Projet Alimentaire Territorial du Périgord-Limousin

Le Projet Alimentaire Territorial du Périgord-Limousin

Depuis plusieurs années le Parc mène des actions de promotion des productions locales et de développement des circuits courts. Et nous ne sommes pas les seuls. Notre territoire fait consensus quant à la richesse et la diversité de ses productions et quant au dynamisme de ces acteurs. Devant ce foisonnement d’énergies et face aux nombreux défis au représente le développement d’une alimentation locale de qualité, le Pnr s’est lancé dans une démarche de Projet Alimentaire Territorial (PAT).

 

♦ Qu'est-ce qu'un Projet Alimentaire Territorial ?

Un PAT est un projet MULTIDIMENSIONNEL, FEDERATEUR ET PARTICIPATIF.

Sur la base d’un état des lieux et de constats partagés, un PAT c’est l’élaboration d’une stratégie partenariale qui répondent aux défis sociaux, environnementaux, économiques et de santé autour de l’alimentation.

Dans le cadre de l’émergence de son PAT, le Parc a fait le choix :
 
-    de réaliser un état de lieux de son territoire de manière concertée pour connaître ses forces et ses faiblesses mais également de manière ciblée en fonction de problématiques prioritaires. →  Mijotage 

-    de mettre en œuvre des actions pilotes qui s’inscrivent dans la continuité des nos actions et qui soient axées sur la mise en cohérence et le développement des initiatives en faveur de l’alimentation au sein des écoles et des communes et sur la disponibilité et l’accessibilité des produits fermiers pour tous. → Mise en Bouche

-    de travailler sur la mise en réseau et la valorisation des acteurs pour répondre au besoin de rappropriation d’un patrimoine alimentaire et culturel riche. → Partage

♦ Mijotage :

Un premier rassemblement des acteurs a été organisé le 14 novembre dernier à Firbeix. Il s’agissait du 1er Forum sur l’Agriculture et l’Alimentation du Parc naturel régional Périgord-Limousin. Au-delà de réunir les partenaires et les collectivités, cette rencontre avait pour objectif de faire émerger des problématiques et des actions sur lesquels le Parc pourrait travailler dans le cadre du PAT.  
Une cinquantaine de participants de sensibilités variées (élus, agriculteurs, cuisiniers, agents de collectivité, représentants du monde culturel, de l’éducation ou de la santé, etc.) se sont prêtés à cette séance de remue méninges collective pour partager des constats et des idées.

Article Presse Forum (pdf - 1,29 Mo)

  

 

♦ Mise en bouche :

3 problématiques ont été retenues dans le cadre des premières actions pilotes
•    Développer l’autonomie des gestionnaires de restaurants collectifs
•    Développer l’accessibilité des produits locaux de qualité sur le territoire pour les particuliers comme pour la restauration collective.
•    Reconnecter la jeunesse avec l’alimentation

♦ Partage :

Développer le territoire sans prendre en compte sa culture c’est « cultiver de la tomate hors sol » (citation IEO Limousin).  La culture donne du sens au territoire : elle est source de compréhension mais aussi un vecteur de lien social. Elle est ainsi un moyen de partager le projet PAT, de lui donner un ancrage territorial (tenir compte de ses spécificités pour le développer durablement).

        

 

Partager :