Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Les milieux naturels > Les pelouses calcaires

Les pelouses calcaires

Pelouse

Les pelouses sont des milieux à grand intérêt écologique.

Qu'est ce qu'une "Pelouse"?

On qualifie de "pelouses" les tapis de graminées qui se développent sur les sols pauvres, caillouteux et secs des coteaux calcaires. La végétation basse, voire rase, est souvent plus ou moins envahie par des arbustes épineux, comme le Genévrier  ou les Prunelliers , formant des buissons épars.

La surface en pelouses sur le Parc à environ 530 ha, exclusivement répartis dans la partie sud-ouest du Périgord-Limousin. Localisées en bordure des vallées, comme le long de la Belle et de la Nizonne, elles ponctuent le paysage, annonçant le début du bassin aquitain. Le plateau d'Argentine constitue l’un des plus bel élément de cet ensemble.

On y trouve...

On retrouve dans ces milieux une flore diversifiée et originale dont plusieurs espèces méditerranéennes. Un seul mètre carré de pelouse en bon état de conservation, peut accueillir 25 à 30 espèces différentes dont la Sabline des Chaumes endémique de la France et protégée au niveau national.

Les insectes dont l’activité est strictement dépendante du niveau d’ensoleillement, affectionnent particulièrement ces milieux de pelouses ouvertes. Les groupes des orthoptères (criquets et sauterelles) et des lépidoptères (papillons) comme l’Azuré du Serpolet protégé au niveau national, sont particulièrement bien représentés. La Genette  et plusieurs espèces de chauves-souris fréquentent également ces pelouses et coteaux calcaires. On observe régulièrement le Circaète Jean-le-Blanc  y chasser les reptiles : Coronelle girondine, Couleuvre verte et jaune  ou encore le Lézard ocellé , ici en limite nord de son aire de répartition.

Issus des défrichements à l'époque néolithique et utilisées pendant des siècles comme parcours à moutons, ces milieux sont aujourd’hui très souvent abandonnés. Ils évoluent progressivement, lorsque le sol le permet, en landes puis en boisements secs à chênes pubescents.

Découvrez les pelouses calcaires du plateau d'Argentine :

Plateau d'Argentine (pdf - 14,66 Mo)

Les Orchidées

Les orchidées figurent parmi les espèces végétales les plus emblématiques de ces milieux. Elles se distinguent des autres familles de plantes à fleurs par un pétale central modifié appelé "labelle, destiné à appeler par différentes ruses, les insectes qui contribueront à sa reproduction.

Les Ophrys se sont progressivement équipés d'un labelle imitant à merveille l'abdomen des femelles abeilles et bourdons, attirant aisément les mâles dans leur recherche obstinée d'une partenaire.

Chez les Orchis, l'odeur, qu'elle soit discrète chez les Platanthères ou prononcée chez l'Orchis bouc ou encore la production de nectar comme chez l'Orchis pyramidale, constituent autant de moyens efficaces pour attirer les insectes pollinisateurs du plateau.
Les Ophrys

se sont progressivement équipés d'un labelle imitant à merveille l'abdomen des femelles abeilles et bourdons, attirant aisément les mâles dans leur recherche obstinée d'une partenaire.

Partager :