Vous êtes dans : Accueil > Le Parc > Les actions > Climat & Energie > Plan Climat Energie territorial

Plan Climat Energie territorial

Le changement climatique est un problème global, planétaire, qui ne trouvera de solution  que par une prise en compte à chaque échelle de décision : depuis les organismes internationaux jusqu’à chaque citoyen de la planète, en passant par les collectivités locales...

Le Parc prend sa place dans cette chaîne de décisions et propose un Plan Climat EnergieTerritorial dont l'objectif est double : apporter la participation du territoire du Parc à la lutte contre le changement climatique, et anticiper les mutations à venir, en préparant les acteurs du territoire à la transition vers une société moins consommatrice d'énergie et moins émettrice de gaz à effet de serre.

Afin de préparer le territoire à ces évolutions, d'identifier ses points faibles et ses points forts, un diagnostic territorial "énergie et gaz à effet de serre" a été conduit sur le territoire du Parc en 2008. Il identifie les principales activités contributrices en terme de consommation d'énergie et de rejets de gaz à effet de serre, et dégage des priorités en terme d'actions à mener sur le territoire pour réduire son impact sur le changement climatique.

  • 55 % des rejets de gaz à effet de serre liés à l'activité humaine sur le territoire du Parc sont d'origine "non énergétique" : ils sont essentiellement dus à l'activité agricole.
  • Pour les 45 % restant, les rejets de gaz à effet de serre sont dus à la consommation d'énergie, pour le transport (22 % des consommations d'énergie, 38 % des rejets de GES) et l'habitat  (53 % des consommations d'énergie, 36 % des rejets de GES)

Vous pouvez télécharger l'intégralité du diagnostic ici.

Au vu de ce diagnostic, les actions du Plan Climat visent :

  • à développer la maîtrise de l’énergie (en améliorant la performance énergétique de l'habitat existant, des logements neufs, du tertiaire, et en limitant l'impact du transport individuel),
  • à développer les énergies renouvelables (pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, ainsi qu'en matière de production d'électricité renouvelable)
  • à réduire les émissions de GES d'origine agricole

Partager :