Vous êtes dans : Accueil > Le Parc > Les actions > Patrimoine naturel

Patrimoine naturel

Platanthère verdâtre

Le Parc Périgord-Limousin tire sa grande richesse naturelle de sa situation de transition géologique et climatique entre le Massif Central et le Bassin Aquitain.

Cette rencontre d'influences géographiques variées explique la coexistence de cortèges faunistiques et floristiques aux affinités atlantiques (la Jacinthe des bois, la Bruyère ciliée ou la Potentille des montagnes), continentales (Doradille du nord, la Myrtille sauvage ou le Sonneur à ventre jaune), et méridionales (le Lézard ocellé, la Rainette méridionale, le Genette...).

Cette situation géographique confère au Parc une responsabilité particulière au regard de la conservation de la diversité biologique, dans un contexte de changement climatique susceptible de perturber les habitats naturels.

Natura 2000

Cinq sites Natura 2000 sont présents sur le territoire du Parc de manière partielle ou intégrale : l'étang de la Pouge, la haute vallée de la Dronne, la vallée de la Nizonne, le Plateau d'Argentine et le vallon de la Sandonie.

 

Lire la suite

Un réseau de sites remarquables

Le caractère préservé de la biodiversité du Parc s'exprime entre autres par une multitude de sites remarquables, accueillant une forte densité d'espèces et de milieux nécessitant une attention particulière car vulnérables à des échelles européennes, nationales ou régionales.

Lire la suite

La lutte contre la Grenouille taureau

Pour préserver la biodiversité des zones humides, le Parc naturel régional a mis en place, depuis 2006, une campagne d’éradication de la Grenouille taureau par tirs et piégeage, conformément aux dispositions d’un arrêté préfectoral d’autorisation de destruction (n°16-0218 du 21 juin 2016). Ces actions ont pu être menées grâce à une étroite collaboration avec les Gardes chasse particuliers de la Dordogne, l'Office National de la chasse et de la faune Sauvage 24 et la Communauté de communes du Pays Thibérien.

Lire la suite

Plan de conservation des chauve-souris

Le Parc a initié, en partenariat avec le Conservatoire régional des Espaces Naturels d’Aquitaine, un inventaire des gîtes à chauves-souris sur la partie périgourdine de son territoire. Les campagnes, orientées principalement sur les gîtes potentiels dans le milieu bâti (châteaux, églises, combles, ponts, granges…) ont permis de mettre en évidence une trentaine de sites de reproduction ou d’hibernation d’intérêt majeur pour le territoire.

Lire la suite

Partager :