Vous êtes dans : Accueil > Visiteurs > Découvrir > Les milieux naturels > Les Landes

Les Landes

Lande

Les landes à bruyères, qui hébergent une grande richesse floristique et faunistique, font partie du patrimoine du Périgord- Limousin.

Histoire d'un milieu perdu

Au XIXe siècle, elles occupaient 32 % de la superficie du Limousin. De nombreux lieux-dits évoquent d’ailleurs ces milieux : « La Petite Lande », « La Lande du Dolmen », « La Bruyère », témoignant de leur omniprésence dans les paysages d’autrefois. Et même si au XXe siècle, la déprise agricole et l’arrêt de l’utilisation locale des brandes pour la fabrication de balais ont causé la disparition de nombre d’entre elles, remplacées par des fourrés puis des bois, le Parc abrite encore de beaux ensembles.

On y trouve...

Les landes sont donc dominées par les bruyères : la callune, la bruyère à balais ou brande, la bruyère cendrée… et se développent elles aussi sur des sols superficiels et pauvres en éléments nutritifs. De plus, les bruyères et callunes acidifient le sol. On y trouve néanmoins certaines plantes tolérantes comme la germandrée scorodoine aux fleurs jaunes verdâtres, le millepertuis à feuilles linéaires, qui doit son nom aux petites glandes qui ponctuent ses feuilles de points transparents. Ces milieux représentent surtout le dernier refuge d’une faune remarquable et spécifique, avec notamment le busard Saint-Martin et l’engoulevent d’Europe.

Le Busard Saint-Martin

Rapace de plus d’un mètre d’envergure, le Busard Saint-Martin peut parcourir jusqu’à 160 km par jour.Il se nourrit de petits mammifères, oiseaux, lézards et autres grillons au sol. Il réalise d'étonnantes acrobaties aériennes lors de la parade nuptiale.

Partager :