Tour Jeanne d’Albret

Descriptif

Vestiges du donjon du château, qui porte le nom de la mère d'Henri IV.
Une porte contrôlait autrefois l’accès à l’ensemble fortifié entre l’extrémité du pont et le rocher.
Aujourd’hui, la rue contourne le domaine fortifié des Vicomtes de Limoges qui comprenait plusieurs fiefs. Le plus ancien, celui des Du Barry, était situé à l’emplacement de l’usine Imerys Tableware actuelle.
Rien n’explique, sinon une légende précisant qu’elle y serait inhumée, les raisons qui ont attribué le nom de la mère de Henri IV aux restes du château qui dominent encore le confluent de la Vienne et de l’Aixette.
La tour Jeanne d’Albret représente les seuls vestiges d’un ensemble fortifié du XIIIème siècle, témoin de nombreux conflits de la guerre franco-anglaise, dite de 100 ans, des guerres de religions ou encore de la vicomté de Limoges.

Retour à la liste